La violence conjugale envers le partenaire est toute forme de violence entre 2 personnes qui ont un lien émotionnel et/ou sexuel (relation). La violence conjugale démontre souvent une absence d’égalité entre les partenaires.

La violence entre les partenaires est interdite par la loi.

La violence conjugale peut se produire dans toutes les classes et cultures de la société.

Types de violence conjugale

Il existe 4 types de violence conjugale :

  • La violence psychologique, par exemple : insultes, humiliations, menaces ou fait d’ignorer votre partenaire.
  • La violence physique, par exemple : frapper, donner des coups de pied, molester, forcer votre partenaire à exécuter ou à subir des actes nuisibles (par exemple : devoir se baigner dans une eau trop chaude).
  • La violence sexuelle, par exemple : forcer votre partenaire à avoir un contact sexuel (viol), le/la forcer à regarder de la pornographie.
  • La violence économique, par exemple : décider quoi faire avec votre argent ou celui de votre partenaire contre son gré, ne pas fournir suffisamment d’argent pour le ménage, lui refuser des biens matériels nécessaires.

Résoudre la violence conjugale

Quand une discussion menace de se terminer dans la violence, allez dans un lieu sûr, même si ce n’est que pour peu de temps. Une fois en sécurité, vous pouvez penser à ce que vous devez et pouvez faire.

Il est difficile de résoudre la violence conjugale vous-même. La violence conjugale est susceptible de se produire plusieurs fois. Contactez les services professionnels, comme votre médecin, la police ou les centres de gestion de crise. Si vous le souhaitez, vous pouvez demander à une personne de confiance de vous accompagner. Vous pouvez également appeler la ligne d’assistance relative à la violence conjugale.

Des professionnels vous écouteront sans vous juger. Par ailleurs, ils respecteront votre vie privée.

Si vous souhaitez mettre fin à la violence, vous ne devez pas nécessairement mettre fin à votre relation ou quitter votre partenaire. Quelle que soit votre décision, pensez toujours à votre propre sécurité, à votre propre bien-être (et à ceux de vos enfants).

Si vous vous sentez moins sûr(e) de vous, coupable ou honteux/se, ne vous reprochez rien. Ces sentiments sont souvent la conséquence de la violence conjugale.

Si c’est vous qui êtes à l’origine de la violence conjugale, vous pouvez vous faire aider pour ne plus jamais recommencer votre comportement de violence conjugale. Demandez de l’aide à un professionnel.

Dictionnaire et traductions

Besoin d’aide ? Trouvez un professionnel de santé.

Aide