Chaque société a une conception différente de l’honneur. L’honneur est souvent étroitement lié au fait d’être un membre reconnu et apprécié au sein d’une société. Souvent, pour être reconnue par les autres, une personne doit répondre à certaines attentes. Sinon, on considère qu’elle salit son propre honneur ou celui de sa famille.

Si l’honneur de la famille est sali ou pourrait l’être, les familles font usage de leur pouvoir pour sauver ou rétablir l’honneur de la famille, en allant même jusqu'à l’usage de la violence. Les membres de la famille croient que cette violence permet de rétablir l’honneur d’une personne ou de la famille. On parle alors de violence commise au nom de l’honneur.

En Allemagne, toute forme de violence sur les autres est interdite. La violence commise au nom de l’honneur est interdite et punie par la loi, même si la personne concernée est d’avis que l’autre personne a sali son honneur ou celui de sa famille.

En Allemagne, l’honneur n’est pas sali si une personne :

  • a des petit(e)s ami(e)s (et des relations sexuelles) avant le mariage
  • n’est plus vierge avant le mariage
  • a été violée (en Allemagne, le viol est un acte criminel interdit et puni par la loi)
  • a quitté sa famille pour aller vivre ailleurs
  • refuse un mariage arrangé
  • ne se comporte pas comme le voudrait sa famille, par exemple en ne rentrant pas immédiatement à la maison après l’école
  • ne s’habille pas comme sa famille le voudrait
  • ne souhaite plus vivre avec son/sa conjoint(e) et le/la quitte
  • se fait avorter.

Types de violence commise au nom de l’honneur

Dans de nombreuses sociétés, les hommes ont plus de libertés et de pouvoir que les femmes. Les rôles de l’homme et de la femme (rôles des sexes) sont très différents. Ainsi, ce sont plus souvent les femmes qui sont victimes de la violence commise au nom de l’honneur.
La violence commise au nom de l’honneur peut prendre de nombreuses formes, telles que :

  • le contrôle : la fille ou la femme est surveillée par les membres de la famille et n’a pas le droit de sortir avec des ami(e)s ou de faire du sport
  • le châtiment corporel : la fille ou la femme reçoit des coups de pied ou elle est battue
  • la punition psychologique : la fille ou la femme est insultée ou menacée ; les autres membres de la famille ne parlent plus avec elle, ne la regardent plus et l’ignorent
  • la fille ou la femme est mariée contre son gré (mariage forcé)
  •  la fille ou la femme est contrainte au suicide
  • la fille ou la femme est assassinée par un autre membre de sa famille.

Parfois, un homme peut aussi être victime de la violence commise au nom de l’honneur, par exemple s’il est homosexuel ou s’il n’est pas d’accord avec un mariage arrangé.
La violence peut être exercée par plusieurs membres de la famille. Les auteurs de cette violence sont plus souvent des hommes que des femmes. Parfois, il s’agit du partenaire.

Se faire aider

Si vous êtes victime de violence commise au nom de l’honneur ou avez peur de l’être, faites-vous aider :

  • parlez à une personne de confiance.
  • si vous allez à l’école, vous pouvez vous adresser à un(e) professeur(e) qui pourra vous aider. Parlez de votre peur de la violence. Décrivez exactement de quoi vous avez peur. Ainsi, votre professeur(e) pourra mieux vous aider.
  • adressez-vous à des organismes spécialisés ou à des centres de conseil qui pourront vous aider, par exemple Si vous êtes victime de violence commise au nom de l’honneur ou avez peur de l’être, faites-vous aider : parlez à une personne de confiance. si vous allez à l’école, vous pouvez vous adresser à un(e) professeur(e) qui pourra vous aider. Parlez de votre peur de la violence. Décrivez exactement de quoi vous avez peur. Ainsi, votre professeur(e) pourra mieux vous aider. adressez-vous à des organismes spécialisés ou à des centres de conseil qui pourront vous aider, par exemple Terre des Femmes.
  • adressez-vous à la police. Parlez de la violence que vous subissez. Racontez exactement ce qui vous arrive. La police pourra alors vous aider.

Dictionnaire et traductions

Besoin d’aide ? Trouvez un professionnel de santé.

Aide