Les méthodes barrières

Une barrière en latex, caoutchouc ou silicone empêche les spermatozoïdes de pénétrer dans l’ovule.

Préservatif féminin
Diaphragme
Préservatif masculin

Contraception hormonale

Des hormones influencent le fonctionnement des organes génitaux de la femme. Les hormones ont un effet triple : elles bloquent l’ovulation, elles empêchent les spermatozoïdes de pénétrer dans l’utérus et font en sorte que la muqueuse de l’utérus ne se prépare pas à une grossesse

Pilule contraceptive
Anneau vaginal
Patch contraceptif
DIU (dispositif intra-utérin) hormonal
Implant contraceptif
Injection contraceptive

Moyens de contraception insérés dans l’utérus par un médecin

Un médecin injecte le contraceptif dans l’utérus de la femme :

DIU (dispositif intra-utérin) hormonal
DIU (dispositif intra-utérin) au cuivre

Contraception naturelle

Différentes méthodes permettent de déterminer la période féconde d’une femme. La plupart de ces méthodes ne sont pas très fiables. Seule la méthode sympto-thermique est considérée comme sûre. Selon cette méthode, la femme doit prendre quotidiennement sa température avant le lever. Elle doit aussi observer les modifications de sa glaire cervicale en notant dans le détail ses observations. Les modifications de la température basale et de la glaire cervicale permettent de déterminer la période féconde du cycle. Pour employer cette méthode, il faut être très bien informée et disposer d’un mode d’emploi précis. Adressez-vous à votre médecin ou à un conseiller pour en savoir plus. La période féconde peut aussi être déterminée par ordinateur ou appli mobile, mais leur utilisation seule ne donne pas de résultats fiables.

  • Coït interrompu : L’homme retire son pénis du vagin avant l’éjaculation. Néanmoins, du liquide est susceptible de s’écouler du pénis avant l’éjaculation. Ce liquide contient des spermatozoïdes. Cette méthode n’est donc pas fiable.
  • Allaitement maternel : L’allaitement n’a un effet contraceptif que dans les six premiers mois. Vous devez allaiter votre bébé au moins 6 fois en 24 heures. Vous devez passer au moins 80 minutes par jour à allaiter. Votre bébé ne boit alors que du lait maternel. L’allaitement n’a un effet contraceptif qu’en l’absence de règles.  
  • Abstinence (absence de rapports sexuels). Il est néanmoins naturel d’avoir des rapports sexuels.

Les méthodes de contraception naturelles nécessitent une application très rigoureuse. Vous pouvez tomber enceinte même en faisant une toute petite erreur. Si vous ne souhaitez pas avoir d’enfant actuellement, il est préférable d’utiliser une autre méthode. Adressez-vous à votre médecin ou à un conseiller pour en savoir plus.

Contraception permanente: Stérilisation

Un médecin pratique une opération de stérilisation chez un homme ou une femme. Il sectionne les canaux déférents chez l’homme ou les trompes de Fallope chez la femme. Le liquide qui s’écoule du pénis lors des rapports sexuels ne contient alors plus de spermatozoïdes. Les ovules de la femme ne peuvent plus rejoindre l’utérus. Après stérilisation, l’homme ou la femme ne peut plus procréer (avoir des enfants). Le désir sexuel est maintenu. La stérilisation est une méthode de contraception très sûre et définitive. Il faut donc bien réfléchir avant d’opter pour cette méthode.

La stérilisation n’est envisageable que lorsque vous ne voulez pas (ou plus) avoir d’enfants.

L’avortement n’est pas une méthode de contraception.  

Responsables ensemble

La contraception est l’affaire des deux partenaires. Discutez avec votre partenaire afin de déterminer la méthode de contraception qui convient le mieux à votre couple. Il est nécessaire que vous soyez d’accord.

Couple au lit qui discute de contraception

Dictionnaire et traductions

Besoin d’aide ? Trouvez un professionnel de santé.

Aide