Intersexuation

Une personne est intersexe quand elle a des caractéristiques physiques qui ne sont pas toutes clairement masculines (homme) ou féminines (femme). Les caractères sexuels visibles – comme les organes génitaux – ne sont pas les seuls attributs masculins ou féminins. Certaines caractéristiques sont internes (à l’intérieur du corps), comme les gènes et les hormones. Certaines personnes sont intersexes dès leur naissance. Pour d’autres, l’intersexuation se déclare pendant l’enfance ou à la puberté. Depuis 2019, il est possible en Allemagne d’indiquer la mention « divers » dans l’acte de naissance et d’autres documents officiels si l’individu n’est pas explicitement de sexe masculin ou féminin.

Transidentité

Les personnes transgenres ont des caractéristiques physiques clairement masculines (homme) ou féminines (femme). Mais elles se sentent étrangères dans leur corps et ont le sentiment qu’elles appartiennent à l’autre sexe. Par exemple, elles ont un corps d’homme mais se sentent femme. Ou elles ont un corps de femme mais se sentent homme. Souvent, les personnes concernées souffrent de cette contradiction et souhaitent ainsi adapter leur corps pour qu’il corresponde au sexe auquel elles se sentent appartenir. Elles se font alors opérer ou prennent des hormones. Elles peuvent ainsi transformer leur corps. Beaucoup d’entre elles demandent aussi un changement de prénom et font modifier leurs papiers (leur carte d’identité, par exemple). Une fois dans le « bon » corps, elles se sentent alors à l’aise.

Situation juridique en Allemagne

En Allemagne, les femmes, les hommes, les personnes transgenres et intersexes ont les mêmes droits. Personne ne peut être pénalisé (discriminé) ou traité de manière inégale en raison de son sexe. Une loi sur l’égalité de traitement entre les personnes existe à cet effet ("Allgemeines Gleichbehandlungsgesetz", en abrégé "AGG").

Dictionnaire et traductions

Besoin d’aide ? Trouvez un professionnel de santé.

Aide