Maîtriser le VIH

Le VIH ne se guérit pas, mais peut être maîtrisé par des médicaments. Si vous avez le VIH et que vous prenez les médicaments adéquats suffisamment tôt, vous pouvez mener une vie normale, ne pas contracter le SIDA et même vivre aussi longtemps que quelqu’un qui n’a pas le VIH.

Vous pouvez prendre de nombreux médicaments différents. Souvent, vous recevez une combinaison de plusieurs cachets. Le médecin décide avec vous quels médicaments vous conviennent le mieux.

Les médicaments contre le VIH peuvent avoir des effets secondaires. Parlez-en à un médecin. Généralement, les effets secondaires peuvent être traités. Ne changez pas la quantité de médicaments et ne cessez pas de les prendre.

Homme prenant des médicaments anti-VIH

Prenez les médicaments en suivant strictement l’ordonnance

Les médicaments ne fonctionnent que si vous les prenez exactement de la façon dont le médecin les a prescrits :

  • Vous prenez toujours la bonne quantité de médicaments.
  • Vous prenez vos médicaments tous les jours.
  • Vous prenez toujours les médicaments au même moment de la journée.
  • Vous prenez toujours les médicaments de la bonne façon, ainsi qu’on vous l’a prescrit, à savoir pendant les repas ou en dehors des repas.
  • Ne cessez jamais de prendre vos médicaments sans en parler à un médecin. L’arrêt temporaire de votre traitement peut en réduire les effets.
Médecin présentant une ordonnance à son patient

Plus de risque d’infection

Si vous prenez correctement vos médicaments tous les jours, la quantité de VIH dans votre sang (charge virale) diminue. Souvent, au bout de quelques mois, celle-ci n’est plus détectable, bien que le virus soit encore présent dans votre corps. Vous n’avez alors presque plus de risque d’infecter quelqu’un d’autre.

Le VIH dans le contexte d’une relation stable

Dans certaines conditions, vous pouvez avoir des rapports sexuels sans préservatif avec votre partenaire régulier/ère (relation stable) qui n’a pas le VIH :

  • Si vous prenez consciencieusement vos médicaments tous les jours, et
  • si, pendant au moins 6 mois, votre charge virale ne peut plus être détectée, et
  • si votre charge virale a été vérifiée il y a moins de 6 mois, et
  • si vous n’avez pas d’autre IST et que la muqueuse de votre bouche, anus, pénis ou vagin n’est pas endommagée.

Parlez-en à un médecin et à votre partenaire si vous voulez avoir des rapports sexuels sans préservatif.

Couple qui discute

Discussion avec un médecin

Vous êtes libre de parler à un médecin. Un médecin ne peut divulguer aucune information sur vous à quelqu’un d’autre. La loi l’oblige à respecter votre vie privée.

Femme discutant avec un médecin

Dictionnaire et traductions

Besoin d’aide ? Trouvez un professionnel de santé.

Aide